Dimanche 30 novembre 2008 — Dernier ajout lundi 1er décembre 2008

Ergonomie de la saisie au clavier d’un texte mis en forme

Comment gagner du temps avec en tapant au clavier du texte. Quelles sont les astuces ergonomiques auxquelles nous ne prêtons plus attention dans un traitement de texte ?

Quelques définitions

Avant d’aller plus loin, convenons de quelques définitions

  • caractères : ils s’agit de lettres et chiffres et autres hiéroglyphes. L’espace et la ponctuation sont aussi des caractères
  • mots : un texte est constitué des mots : groupes de caractères alternés avec des séparateurs
  • séparateurs : entre les mots, les espaces, ponctuation, retour à la ligne
  • phrase : Un ensemble de mots, généralement terminé par un signe de ponctuation final (« . ! ? … »), sauf pour un titre
  • paragraphes : une phrase ou plusieurs phrases formant un tout cohérent [1]
  • retour à la ligne : revenir à gauche en début de ligne, en restant dans le même paragraphe.
  • attributs de caractères : changements d’apparence qui concernent des caractères
  • attributs de paragraphes : changements d’apparence qui concernent des paragraphes entiers
  • liste à puce : attribut de paragraphe permettant de présenter de manière élégante et évidente une énumération de concepts courts.
  • titraille : attribut de paragraphe permettant de hiérarchiser un texte par des titres de différents niveaux [2]

Ergonomie de la saisie

Les concepteurs de traitement de texte ont tous adopté un certains nombre de pratiques communes en matière d’ergonomie pour la saisie d’un texte.

Le premier principe ergonomique est le suivant : Tout doit pouvoir être réalisé uniquement au clavier.

Le deuxième est évident : La souris étant plus intuitive à utiliser, tout doit aussi pouvoir être fait à la souris.

Ergonomie au clavier

Saisie :

  • par défaut, c’est la saisie de paragraphes normaux qui est activée au commencement de la saisie
  • la touche entrée provoque un changement de paragraphe
  • la combinaison maj-entrée permet un retour à la ligne dans le même paragraphe
  • certaines combinaisons de touches permettent de modifier les attributs de caractères :
    • soit de la sélection en cours
    • soit, s’il n’y a pas de sélection, de ce qui sera saisi à partir du curseur ;
      il faut refaire la combinaison de touches pour terminer l’attribut de caractères
  • certaines combinaisons de touches permettent de modifier les attributs de paragraphes. L’attribut s’applique à l’ensemble des paragraphes au moins partiellement sélectionnés ou, plus simplement, où se trouve le curseur :
    • titraille : appuyer sur entrée en fin d’un paragraphe ayant de la titraille permet de revenir en mode de paragraphe normal. Par contre, entrée partout ailleurs (début, milieu) provoque la création d’un autre élément de titraille (de même niveau hiérarchique)
    • listes à puces :
      • entrée n’importe où provoque une autre puce
      • 2 fois entrée repasse en mode paragraphe sans sauter de ligne
      • tab indente la puce (ou la sélection) : sous niveau suivant de liste à puce
      • maj-tab : fait l’inverse

Navigation :

  • les flèches permettent de se déplacer dans le texte
  • maj-flèches permettent de sélectionner en se déplaçant
  • ctrl- ← ou → permettent de se déplacer de mots en mots
  • ctrl-maj- ← ou → permettent de sélectionner de mots en mots

Ergonomie à la souris

Le principal avantage de la souris, c’est la possibilité de sélectionner rapidement du texte, même relativement distant d’une sélection à l’autre.

Il est cependant déconseillé d’utiliser la souris durant une saisie clavier, les va et vient entre le clavier et la souris étant extrêmement coûteux en temps !

Pour sélectionner un texte, il est souvent plus facile de commencer par la fin de ce dernier…

Sélection :

  • double-clic sélectionne un mot entier
  • triple-clic sélectionne un paragraphe entier
  • maj-clic sélectionne de l’emplacement actuel du curseur jusqu’à l’emplacement du clic
  • on peut cliquer largement à droite du texte pour placer le curseur à la fin de la ligne

Pour les mises en forme de :

  • caractères, il faut sélectionner les caractères à modifier
  • d’un paragraphe, il suffit d’avoir le curseur dans le paragraphe voulu
  • de plusieurs paragraphes, il suffit d’avoir la sélection sur tout ou partie des paragraphes concernés

Les manques ergonomiques

Il n’y a pas de vérification que les niveaux de titrailles ou de sous-listes à puces sont cohérents (autrement dit, on peut mettre un titre de niveau 2 sans avoir mis au préalable un titre de niveau 1).

[1Sur Internet, il est conseillé de n’avoir qu’une phrase, qu’une idée par paragraphe…

[2Il est important de respecter la hiérarchie des titres