Mardi 18 janvier 2005 — Dernier ajout lundi 26 novembre 2007

Compte-rendu Atelier SPIP & Agora modulaires, 10 janvier 2005, Paris

Et réflexions personnelles

Clairement, il y avait 3 tendances dans les personnes présentes :

  • Agora
  • SPIP
  • Camps SPIP (Thomas Egli était présent !)

C’est dans le cadre de cette 3e tendance que je situe ce compte-rendu.

Retour Sommaire

Objectif

Par rapport à un SPIP 2 modulaire, que faire d’Agora ? → allons ensemble vers la modularité.

  • où veut-on aller ?
  • quelle structure adopter ?
  • comment organiser cela en fonction des communautés en présence ?
Retour Sommaire

Moyens

Retour Sommaire

Rédaction d’un cahier des charges

Il est clair pour tous qu’il sera nécessaire de rédiger un cahier des charges pour SPIP et pour Agora [1].

Il est aussi clair que ce sont les animateurs du camp SPIP qui vont devoir le faire…

Retour Sommaire

Camps SPIP

Il y aura 6 groupes de 5 jeunes chacun plus un animateur lors des camps. Cela permet d’envisager de faire 6 modules.

Le développement durant le camp utilisera un CVS. Antoine a demandé à Thomas si accès CVS sur le lab pouvait nous être utile. Utiliser le gestionnaire de projet de l’adullact serait aussi une solution séduisante à condition qu’elle ne soit pas perçue par la communauté SPIP comme étant orientée Agora…

L’urgence est donc d’avoir un orchestrateur capable de faire fonctionner ces modules entre eux de manière à ce qu’ils soient testables cet été.

Retour Sommaire

Pistes

  • François §Elie§ a écrit des choses sur un nouveau noyau (XML, SAX…).
  • Olivier §Mansour§ indique qu’à partir de la version 1.2 d’Agora, celui-ci a été développé de plus en plus de manière modulaire. Il propose donc sans surprise que la base de SPIP 2 soit Agora.
  • un module installeur/désinstalleur/Mises-à-jour serait de l’ordre du souhaitable
  • Copix a l’air d’être un framework prometteur
  • Armand §Turpel§ a fait une proposition intéressante pour SPIP V2.
Retour Sommaire

Questions principales

  • quelle est la plate forme minimale (version d’apache, Php, MySQL)
  • quelles sont les fonctions du noyau (simple orchestrateur générique, compilateur de squelettes…)
  • comment se fait la gestion des modules par le noyau (notion de dépendances, de versions, d’installation…)
  • la compatibilité avec l’existant doit elle être conservée
Retour Sommaire

Perspectives

Une rencontre avec les développeurs historiques de SPIP est souhaitée.

Il est évident qu’elle ne pourra pas être initiée par le bureau des mainteneurs d’Agora.

Objectif-sciences pourrait être un lieu neutre pour inviter les développeurs historiques et la communauté des gens intéressés par SPIP 2. Une liste de discussion a été lancée par objectif sciences pour en discuter [2].

Retour Sommaire

Réflexion personnelles : il est évident qu’il est de l’intérêt de Clever-Age de continuer à capitaliser sur le code qu’ils ont produit pour Agora.

Mais, indépendamment du débat sur la pertinence des choix techniques d’Agora, pour des raisons historiques et humaines, il n’est pas possible de partir sur le code d’Agora pour avoir un SPIP 2 accepté par la communauté SPIP.

L’objectif des camps SPIP de cet été est et sera de produire un code « cadeau » pour la communauté SPIP. Si ce code peut être réfléchi de telle manière que les fonctionnalités propres à Agora puisse s’y intégrer facilement, ce sera un plus.

Si Agora continue à se développer de manière indépendante de SPIP, l’ensemble des communautés y perdra.

En effet, j’estime qu’aujourd’hui, les apports du nouveau compilo de SPIP 1.8 plus les quelques contrib de Linagora pour celui-ci sont largement plus intéressantes que les fonctionnalités actuelles d’Agora.

Voir aussi : Agora → SPIP.

[1Ce cahier des charges de SPIP Légo est sur le wiki du lab

[2MàJ 7 août 2005 : les camps SPIP se sont recentrés sur la fabrication de squelettes, la communication qui devait être continue avec la communauté SPIP est inexistante, la liste de discussion a été fermée en mai, « SPIP 2 » s’avère avoir été un doux rêve sans réalité à présenter à des jeunes.

Vos réactions

  • Lestat 15 mars 2006 11:32

    Je pense qu’il faut préserver les emplois des webmestres, et des développeurs. Je pense que SPIP est un très beau projet communautaire, mais très dangereux, à terme (comme tant dautres). Je pense qu’avec les possibilités d’ajax (par exemple), les CMS tueront les créateurs.

    En bref, vous ne serez plus créateurs de sites, mais de CMS. Bcp moins de places dans ce domaine.

    La fin des travailleurs du web. Enfin, ce qui doit arriver arrivera.

    Jolie refonte de pyrat.net…