Mardi 5 août 2003 — Dernier ajout samedi 15 juillet 2006

La saisie du texte/ou sa correction typographique

Saisie

Peut-être vous demandez-vous en quoi la saisie peut être importante dans la mise en page. Si vous êtes dans ce cas, c’est que vous n’avez jamais eu à reprendre (typographiquement parlant) un texte avant de le mettre en page.

Nous avons vu dans le chapitre précédent un certain nombre de règles typographiques. C’est au moment de la saisie du texte qu’il est le plus facile de les mettre en œuvre. Certes, cela demande un effort. Mais c’est aussi un service rendu à celui ou celle qui sera chargé de la correction et de la mise en page.

La première chose à faire, c’est de ne pas faire de mise en page. En effet, vous ne savez pas comment votre texte va être présenté au final, et, de toute manière, il le sera dans un autre logiciel qui ne supporte pas forcément toutes vos fioritures. Entre autres, il est formellement déconseillé (c’est un euphémisme !) d’utiliser des espaces ou des tabulations en début de paragraphe (par exemple pour faire une liste ou placer une signature).

Bien évidemment, vous êtes cordialement invité à respecter les règles élémentaires de typographie (espacements de ponctuation, majuscules accentuées, abréviations correctes, espaces insécables entre les mots que vous ne voulez pas voir séparés entre deux lignes).

  • Vous pouvez utiliser le gras, l’italique (mais pas les deux combinés), indices et exposants.
  • Vous ne devez pas utiliser le soulignement !
  • Vous ne devez pas mettre 2 (ou plus) retours de paragraphe consécutifs (pour séparer le titre du texte, par exemple). Ils seront supprimés !
  • Ne mettez jamais un mot tout en majuscule pour le mettre en évidence ! Cependant, dans le cas du nom de famille, vous pouvez utiliser le style « petite majuscule »
  • Même si vous ne le voyez pas, la plupart des gens finissent généralement par avoir 10 retours de chariot à la fin de leur texte. Le meilleur moyen d’éviter cela, c’est de vérifier (avec la touche flèche bas) qu’il n’y a pas déjà une ligne vierge sous votre dernier paragraphe.
  • Enfin, le cas des listes. Les traitements de texte modernes sont capables de vous faire de superbes listes à puces de façon automatique.
    Malheureusement, ni PageMaker, ni XPress ne savent les récupérer. Il vous faudra donc faire vous-même des listes correctes avec une puce (• : Alt-0149) suivie d’une tabulation, suivie du texte au kilomètre (c’est le metteur en page qui fera la présentation en liste correctement indentée).

Correction

Situation : vous recevez un texte à mettre en page rapidement de la part d’un de vos collaborateurs. Or celui-ci n’a pas encore pris connaissance de l’aide qu’il pourrait vous apporter en effectuant une saisie « propre ».

Vous avez donc un texte avec des retours de chariots intempestifs, des espaces ou des tabulations en début de ligne, une supeeerrrrbe mise en page, des mots (voire des phrases) tout en majuscules, 10 retours de paragraphes à la fin du texte, sans parler des majuscules non accentuées…

Retroussant donc vos manches, vous vous grattez la tête en vous demandant bien par quoi commencer.

  • Première chose à faire (je pars du principe que vous utilisez WinWord 95 ou 97), c’est d’uniformiser la police du texte. Sélectionnez tout le texte (CTRL-A) et appliquez-lui une police lisible (Times-new Roman) avec un corps facilitant la lecture à l’écran (14 ou 18). Cela doit déjà aller mieux comme cela.
  • Ensuite, lancer la mise en forme automatique (qui corrigera la plupart des fautes d’espacement dans la ponctuation).
  • Bien sûr, vous avez coché depuis longtemps dans les options d’édition la case « majuscules accentuées ». Le correcteur orthographique détecte donc certains mots mal accentués (Été, École…). Mais il vous reste à rechercher ceux qui sont passés à travers (essentiellement les À).
  • Quelques rechercher/remplacer bien sentis pourront venir à bout des tabulations en début de ligne (^p^t -> ^p) , des espaces en début de ligne (^p^w -> ^p), des doubles retours de paragraphe (^p^p -> ^p).
  • Le reste est affaire de patience et de dextérité (entre autres pour les listes).

Bon courage !

PS : si vous avez des conseils à partager avec les autres visiteurs de ce site, faites-m’en part, je les y intégrerai.

Vos réactions

  • lp 25 janvier 2007 16:07

    Je m’étais bricolé une macro sous Word pour corriger les erreurs de ponctuation. Faire une copie du document avant de la tester ! En espérant que cela puisse aider…

  • 15 juillet 2006 10:07

    Juste une remarque pour l’orthographe, l’espace typographique est UNE espace (c’est du féminin). Et employé ailleurs, comme en géographie, c’est UN espace. L’espace en français (comme 2 autres mots seulement) possède donc les deux genres : masculin et féminin. Mais dans un article pro sur la typo, c’est peut-être mieux de l’écrire selon son genre. Sinon, Bravo pour ce début prometteur.

  • > La saisie du texte/ou sa correction typographique 19 août 2005 18:50, par tonton Thierry

    Pour « purger » les fichiers .doc et autres, je les « copie/colle » avec notepad par ex et je les enregistre en « .txt ». Je peux alors les reprendre sous n’importe quel logiciel, je suis sur qu’ils ne seront pas pourris de caractères étranges.

  • > Une solutin plus simple sous Windows 27 novembre 2004 15:28, par Jérémie Bouillon

    Sous Windows (tous les Windows 32 bits il semblerait) il existe une solution plus simple pour accéder facilement aux caractères courants de la typographie française : un pilote enrichi.

  • > La saisie du texte/ou sa correction typographique 11 août 2003 16:34, par Jacques PYRAT

    Et bien sûr, ne pas oublier de saisir les caractères spéciaux…