« De tout temps, en informatique, c’est les utilisateurs qui font ch**r »