E-commerce

Partez sur de bonnes bases pour votre site de e-commerce !

Pour un site e-commerce sérieux, il faut compter entre 5 000 et 15 000 €. Alors oui, on peut trouver moins cher, mais tout a un prix. Méfiez-vous des prestataires qui vous proposent un site e-commerce en dessous de 5000 € au risque d’avoir un site au rabais.

Une boutique de e-commerce ne se construit pas en un jour. Même si ça peut être très rapide à mettre en ligne. Sauter les étapes peut vous conduire à devoir, encore plus, souffrir de handicaps.

Que l’année qui démarre soit porteuse de bonnes choses pour vous et ceux qui comptent pour vous [1]. L’équipe de Pyrat.net [2] vous souhaite donc une très belle année 2016, que vous puissiez trouver du bien et en faire chaque jour. Que vous soyez clients, amis, relations locales, sympathisants ou (...)

Comme chaque année, l’entreprise UPS brosse un tableau des exportations des entreprises Européennes.

Nous nous sommes penchés sur l’une des analyses concernant le E-commerce dans les pays de l’Union Européenne.

Quelques questions à se poser avant de se lancer dans le e-commerce.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la communauté Prestashop ne prévient pas simplement de ses releases (sorties de nouvelles versions).

Depuis le 13 juin 2014, une loi appelée « Loi Hamon » est rentrée en vigueur. Elle précise de nouvelles obligations à l’endroit des e-commerçants vis-à-vis des clients. Une des principales évolution concerne le délai de rétractation qui passe de 7 jours à 14 jours, dorénavant, avec la mise à disposition d’un formulaire de rétractation qui soit clair, lisible et accessible à tous.

Un commerçant est un commerçant doublé d’un gestionnaire, mais dans le cas d’un E-commerçant, il à besoin de conjuguer beaucoup plus de qualités.

Il doit savoir comment fonctionne son site, savoir rédiger les articles de ses produits, savoir prendre les photos pour les mettre en valeur, savoir trouver les bons mots clés, savoir optimiser le site, l’adapter aux visites et connaître les méthodes pour créer du trafic.

Dans une rue commerçante, le client se déplace à pied, parfois en voiture, et il peut lui arriver d’être pressé de rentrer chez lui avec sa trouvaille.

Sur Internet, confortablement assis, il peut passer des heures à chercher, comparer, trier et évaluer de nombreuses boutiques et se décider comme-ça, d’un clic.

Il existe de nombreuses différences fondamentales entre une boutique physique et une e-boutique sur internet, et il existe aussi des similitudes.

  • En premier lieu il faut penser à son concept et le réfléchir bien avant.
  • Il ne faut pas oublier l’importance de la concurrence, de trafic (passage), de place de marché.
  • Il faut aussi penser en termes de budget, car même avec une e-boutique, un projet mal préparé fini par coûter cher à la fin.