Jeudi 27 juin 2013 — Dernier ajout mercredi 30 octobre 2013

Google, HTTPS et HTTP_Referer sont dans un bateau

Avant, Google permettait de savoir ce que les internautes avaient cherché pour vous trouver. Mais ça, c’était avant.

Depuis que Google a mis en place le mode de sécurité HTTPS sur toutes les recherches faites en mode connecté à son compte google, le HTTP_Referer [1] n’est plus transmis (ce qui est voulu par la norme HTTPS).

Du coup, alors que Google a accès à cette information, les webmestres des sites visités dans ce scénario n’ont plus connaissance de la recherche faite par l’internaute ayant menée à leur site.

Cette rétention d’information est une perte importante pour tout webmestre soucieux de comprendre comment les gens en viennent à visiter son site.

Retour Sommaire

Une solution simple pour retrouver ses référant

Pour ses besoins, Google met déjà une URL entre la page de recherche et la page que vous allez visiter.

Exemple :

  1. je cherche : « perdu »
  2. Le premier résultat est www.perdu.com
  3. Mais le lien (en javascript) passe par : http://www.google.fr/url?sa=t& rct=j&q=& esrc=s& source=web&cd=1& cad=rja& ved=0CC8QFjAA& url=http%3A%2F%2Fwww.perdu.com%2F& ei=Q1TMUc6EAsXb7AaiioGADg& usg=AFQjCNGdEUHLPLhQVnBWy9Al_Vx7Elh0RA& sig2=gvMcCZH826wAg1iitxTwNg& bvm=bv.48340889,d.ZGU

Il suffirait donc à Google de « forger » le bon HTTP_Referer pour avoir de nouveau des statistiques exploitables.

Retour Sommaire

Un moyen de faire pression sur Google

Une extension de Firefox permet d’éviter de passer par la page intermédiaire de Google, le privant ipso-facto de pouvoir faire ses traitements statistiques sur les clics.

Installez cette extension pour faire pression sur Google !

Retour Sommaire

Alors, Messieurs Dames de Google, si vous me lisez, allez-y !

[1Une information du protocole HTTP qui indique au destinataire d’un lien l’origine de la visite. Très utile pour les statistiques d’un site.