Samedi 9 novembre 2013

Les aventuriers du public perdu

Et si Lancelot avait raison ? Et si, seule une attitude chevaleresque alliant pureté et désintéressement était le moyen de retrouver le public perdu ? Mais quel est ce public ? Pourquoi est-il perdu ? Oublié ?

Mais surtout, pourquoi faut-il partir à sa recherche ?

Où nous découvrirons que le public qui compte le plus n’est pas celui que l’on pense.

C’est ainsi que j’ai présenté une mini-conférence que j’aurais voulu donner à SudWeb 2013.

Il fallait bien faire un choix et les organisateurs n’ont pas retenu cette proposition.

Une prochaine fois ?

En attendant, retrouvez son contenu dans l’article : Les 3 publics d’un site web.