Lundi 4 novembre 2013

Rédiger pour Internet afin d’être lu et trouvé

Écrire pour le web est difficile car il faut non seulement être lu et compris, mais en plus, il faut être trouvé.

Le SEO [1] étant une pratique vouée à disparaître, seul le référencement naturel restera.

Mais que cherchent naturellement les visiteurs d’un site ?

Vous souhaitez que votre site web soit visité, connu, en première position dans les moteurs de recherche, utile, rentable. En bref, vous voulez un retour sur investissement.

Pour poursuivre la réflexion, placez-vous du point de vue des internautes. 4 dimensions sont à prendre en compte pour être lu et trouvé sur Internet :

  1. les internautes ont des problèmes à résoudre
    → vous avez des solutions à leur proposer
  2. les internautes ont des questions
    → vous devez répondre aux questions : Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Pourquoi ? (QQOQCP)
  3. les internautes ont des attentes différentes
    → vous devez vous adresser à 3 publics
  4. les internautes ont des niveaux de compétence différents
    → vous devez être accessible à tous
Retour Sommaire

Problèmes & solutions

Retour Sommaire

Les internautes ont des « problèmes »

Quand un internaute utilise un moteur de recherche, il commence par utiliser les mots de son problème, de sa problématique, de ses besoins.

L’internaute n’utilise donc pas tout de suite les termes de la solution, ni les termes des moyens lui permettant de répondre à son besoin.

Retour Sommaire

Votre site propose des « solutions »

C’est évident : vous avez des solutions, et vous souhaitez même les vendre [2].

Retour Sommaire

Être trouvé : parler du besoin et de la solution

Pour être trouvé sur Internet, il est donc nécessaire que le site web utilise 2 vocabulaires :

  • celui de la problématique, du besoin, de la question
  • celui de la réponse, de la solution

L’internaute a des :

  • questions
  • besoins
  • problèmes
  • difficultés
  • attentes
  • angoisses
  • peurs

Vous avez des :

  • produits
  • méthodes
  • outils
  • conseils
  • réponses

Bref, l’internaute est en recherche d’une solution dont il ne connait pas a priori le vocabulaire. Il sait décrire son problème, mais il ne sait pas encore quelle est la solution.

Pour être plus précis, il ne sait pas forcément [3] encore quelle est la solution.

Afin d’être efficace, votre site devra pouvoir répondre aux questions des internautes, avec leur vocabulaire, et avec le vôtre.

Retour Sommaire

Des questions et des réponses

Afin d’être exhaustif, il faudra faire preuve d’un peu de méthode !

Pour ma part j’utilise ce tableau :

Grille d’extraction de la matière première d’un site
Questions [4]Client [5]Fournisseur [6]
Qui ?
Quoi ?
 ?
Quand ?
Comment ?
Combien ?
Pourquoi ?
Pour quoi ?
Pour qui ?

Attention : la première colonne ne doit surtout pas être une traduction de la 2e colonne dans le vocabulaire du client.
⇒ Il s’agit bien d’écrire dans la première colonne les questions du client (telles qu’elles sont formulées par lui, avec son vocabulaire) pour lesquelles vous avez (globalement), une réponse, une proposition, un service, un produit à vendre !

Retour Sommaire

Des attentes différentes

Vos visiteurs ont des attentes différentes :

  • certains voudront juste un conseil en passant
  • d’autres cherchent pour quelqu’un d’autre
  • parfois, c’est juste de la curiosité
  • souvent, ils sont venus pour autre chose
  • et rares sont ceux qui sont dans la disposition de pouvoir payer pour vos services ou produits

Mais ils ont tous un besoin commun : celui d’être considéré. Autrement dit, ils ont tous besoin de reconnaissance.

Et le meilleur moyen de leur permettre de satisfaire ce besoin, c’est de leur donner les moyens de se sentir intelligent à la lecture de votre site, d’avoir le sentiment d’avoir appris quelque chose.

Ce faisant, vous allez montrer que vous êtes compétent, et que, s’ils choisissent de faire appel à vous, c’est parce qu’ils auront acquis une confiance en vous, que votre crédit aura grandi à leurs yeux.

N’ayez pas peur de partager vos compétences, votre savoir faire, vos connaissance. Ce qui les rend uniques, c’est votre manière de les mettre en œuvre.

⇒ Voir aussi : Les 3 publics d’un site web.

Retour Sommaire

Être aisément compréhensible

Vos lecteurs ne vont pas forcément comprendre ce que vous écrivez :

  • certains lisent trop vite
  • d’autres sont des victimes des méthodes de lecture globale de l’Éducation Nationale et ne savent pas lire correctement
  • vous n’utilisez pas forcément le vocabulaire ni les tournures de phrases dont ils ont l’habitude
  • le niveau d’étude requis pour la lecture du texte est supérieur à la fin du collège (niveau 3e) [7]

Vous vous devez donc d’être accessible à tous :

  • en définissant les termes plus compliqués, en particulier, votre jargon
  • en usant de tournures de phrase simples
  • en facilitant le parcours rapide de vos textes par une mise en sens efficace, en particulier, en hiérarchisant votre contenu avec des titres

⇒ Voir aussi : Écriture spécifique pour le web.

Retour Sommaire

Pour aller plus loin : Article de Wikipedia sur la méthode QQOQCCP

[1Search Engine Optimisation : optimisation pour les moteurs de recherche. Autrement dit, tricher avec les moteurs pour essayer de passer devant les autres.

[2Pour une entreprise, la vente conduira à un échange d’argent. Mais pour une association, une collectivité, la « vente » pourra se concrétiser autrement :

  • adhésion à l’association,
  • mise en œuvre des conseils de la collectivité,
  • emménagement sur le territoire de la collectivité
  • central téléphonique ayant moins d’appels

[3Parfois, il connait la solution, et ce qu’il cherche, c’est qui peut la mettre en œuvre.

[4Les questions qui doivent obtenir une réponse dans le site.

[5Besoins, questions, problèmes, difficulté : avec le vocabulaire du client.

[6Solutions, réponses, produits, expériences : avec le vocabulaire du fournisseur.

Voir en ligne : Logo de l’article : 3D Icon Set en licence CC-By-SA