A l’origine, on moulait du blé pour faire de la farine, aujourd’hui ce sont des ordinateurs qui moulinent.

Un moulin sur la Loue

Moulin de La Jaury

Positionné dans une plaine fertile, au bord de la Loue, le moulin recevait le grain des alentours pour produire de la farine à partir des céréales.

Il est fondé en titre de par son ancienneté

Carte Beleyme
Carte Beleyme

Sur cette carte de Beleyme il est écrit « Moulin de la Jorie »

Conçue par Pierre de Belleyme, ingénieur géographe du roi Louis XV. Deux fois plus précise que celle de Cassini (1/43 000e) et légèrement plus tardive, elle ne couvre par contre que la Guyenne.

Il était à l’époque entrainé par la force hydraulique de la rivière qui actionnait 3 rouets (genre de turbines horizontales à faible rendement). rouet Voir plus d’informations sur ce site

Pour l’animer, il bénéficiait de l’eau de la Loue, à laquelle s’ajoutait l’eau d’un ruisseau se jetant dans celle ci-ci juste au dessus du moulin. Ce ruisseau s’appelle le Ru de la Jorie, d’où le nom du moulin.
Actuellement ce ruisseau a été dévié et suit la bordure de la départementale 705 pour se jeter dans la Loue en aval du Moulin.

Actuellement beaucoup de moulins sont entrainés par des turbines ou des roues à aubes.

Roue à Aube

Nous attendons une prochaine vidéo de Raphaël qui vous présentera le survol des bâtiments à l’heure actuelle.

Le moulin ne se visite pas … sauf pour nos invités.

Ancienne turbine Pelton du Moulin de la Jaury, sur la Loue Barage sur la Loue Moulin de la Jaury

Documents à télécharger