Lundi 27 mars 2017 — Dernier ajout vendredi 12 mai 2017

Quel budget pour un site E-commerce ?

Pour un site e-commerce sérieux, il faut compter entre 5 000 et 15 000 €. Alors oui, on peut trouver moins cher, mais tout a un prix. Méfiez-vous des prestataires qui vous proposent un site e-commerce en dessous de 5000 € au risque d’avoir un site au rabais.

Ce n’est pas nous qui le disons, c’est Bruno Guyot qui le raconte dans son blog.

Bruno Guyot
Spécialiste Adwords en Savoie Mon-Blanc

  • Responsable E-commerce pendant 6 ans.
  • Gérant de l’agence Chablais Web pendant 3 ans.
  • Désormais à la tête du Marketing Digital chez FirstPoint Sàrl en Suisse.
Montage graphique : billets €uro  - JPEG - 48.7 ko
Montage graphique : billets €uro

Son analyse

[…] Alors résumons. La création du site, le référencement, la promotion et le stock de départ. En additionnant le tout, on arrive à un budget de 20 000 à 40 000€, selon que vous ayez fait des concessions sur le design et les fonctionnalités de votre site ou pas, que vous fassiez votre référencement naturel et vos Adwords tout seul ou pas et que vous ayez fait un plus ou moins gros stock de départ.

Le principal problème du e-commerce aujourd’hui c’est que l’on peut se lancer à 0 € ou presque, mais pour réussir c’est une autre histoire. La réalité, c’est qu’il faut de la trésorerie, beaucoup de trésorerie… Equilibrer les besoins et les possibilités

Notre conseil : si vous ne disposez « que » d’un budget de 2 000 à 5 000 € pour vous lancer, investissez plutôt dans une étude de marché et un bon business plan e-commerce et peaufinez votre projet. Essayez ensuite de faire une première levée de fonds : love-money (famille/amis) ou banquier, si vous arrivez à les convaincre vous aurez plus de chance de réussir votre projet. […]

Pour lire son article : suivez le lien ci-dessus : Quel budget pour lancer son activité e-commerce en 2015

Le web est un moyen de se faire une place commerciale de premier choix.

Il ne faut pas négliger plusieurs points qui nous semblent essentiels :

  • Créer un concept novateur et vouloir (s’y) investir
  • Poser clairement le concept pour qu’il parle à vos visiteurs
  • Connaître suffisamment le métier pour rester crédible
  • Ne pas espérer gagner « vite » de l’argent
  • Ne pas hésiter à réinvestir la majorité des bénéfices dans le concept durant les premières années pour conserver le statut de leader
  • se tenir informé des autres concepts qui marchent sur nos plates-bandes
  • Si le marché devient trop bataillé, ne pas hésiter à innover encore, ou se réorienter. L’ancienneté du site permet d’ajouter de nouveaux axes clairs et précis.
  • Ne pas hésiter à s’entourer des meilleurs, puisque notre concept est le meilleur
  • Ne pas suivre les idées des autres, ce ne sont pas eux à la manœuvre.
  • Une bonne idée est souvent une idée simple.
  • Ne pas oublier que CDiscount peine à trouver son équilibre, et qu’Amazon est justement un exemple de gros budget alloué à la communication.
  • Chercher à reproduire la réussite d’une boutique en ligne qui vend des centaines de produits, avec des milliers de visiteurs le tout sur une solution gratuite ou « cheap »
  • penser que tout est gratuit, même ses produits ! puisqu’on n’est pas prêt à payer pour disposer … il faut accepter de donner aussi.

En Bref et En Vrac.

Un site Web pour lequel on espère 10 000€ de CA mensuel peut bien vous coûter la même somme pour sa création.

Si vous n’êtes prêt à investir que 1000€ ou seulement 500€ vous n’avez pas grand espoir pour votre concept ?

Mais après tout, c’est votre concept

Qui est responsable d’un site web qui ne vend pas ?

  1. Le webmaster qui a construit le site, sur commande
  2. ou le e-commerçant qui met les produits en rayon ?
    • qui négocie avec les fournisseurs
    • qui vend des produits obsolètes
    • qui ne trouve pas sa clientele
    • qui n’ouvre pas ses mails de commande

Une boutique en ligne c’est aussi un commerçant, une personne aux petits soins pour ses clients, qui trouve les produits qu’on s’arrache, qui négocie avec d’autres fournisseurs, qui emballe les commandes et les expédie, gère les retours…

Une boutique en ligne, c’est comme une boutique physique (le clic en plus)

  • si elle semble poussiéreuse,
  • s’il n’y a pas d’effort de rangement ou de décoration
  • si tout semble fait à l’économie
  • si elle ne correspond pas à la devanture,
  • si on ne trouve pas ce qu’on est venu y chercher
  • Si elle ne donne pas confiance (à commencer par le paiement)
    une boutique ne vend pas.

C’est le premier rôle d’une boutique : être vendeuse !

Et ça tient aussi à des petites choses simples et pas onéreuses…

CQFD

pire eboutique - PNG - 262.6 ko
pire eboutique

Voir en ligne : Quel budget pour lancer son activité e-commerce en 2015